Accueil > Vente de véhicule

Vente de véhicule

Vous souhaitez vendre votre véhicule d’occasion ? Avoir des conseils sur les démarches à faire et les pièges à éviter ? La vente d’une auto d’occasion est un acte important qu’il faut préparer pour éviter d’éventuels problèmes. Ce guide va vous aider à bien vendre votre véhicule, pas à pas et en toute sérénité.

Préparation du véhicule à la vente

La première étape consiste à préparer son véhicule, tant sur l’aspect extérieur et que sur l’aspect légal.

Nettoyage

Pour mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut passer quelques heures à nettoyer votre auto et la remettre en état, pour un budget minime :
  • Supprimez les petites rayures sur la carrosserie. Si nécessaire, passez un coup de polish pour redonner de l'éclat à une peinture ternie.
  • Nettoyez les jantes ou changez les enjoliveurs abîmés (à moindre coût en les achetant dans une casse auto).
  • Nettoyez le véhicule à l’intérieur comme à l’extérieur. N’oubliez pas notamment d’appliquer du rénove plastique sur la planche de bord, ou de faire disparaître le gras sur les vitres intérieures.
  • Changez les tapis de sol si ceux ci sont en piteux état
  • Neutralisez les odeurs de tabac ou de chien avec un spray anti odeur
  • Vérifiez la pression des pneus.
  • Nettoyez grossièrement les caches moteur en plastique et les passages de roues.
  • Contrôlez tous les niveaux (huile, liquide de frein, lave-glace, ...), ou mieux, faîtes une révision minimale (vidange moteur et changement des filtres).

Contrôle technique

Si votre véhicule a plus de 4 ans, vous devez présenter au futur acquéreur un Procès Verbal (PV) de Contrôle Technique datant de moins de 6 mois (ou de moins de 2 mois si il y a eu une contre visite).

Expertise

Votre véhicule a subi des transformations, a été accidenté ? Vous avez peur d’avoir du mal à le vendre ? Des experts auto proposent d’examiner votre véhicule, les équipements, l'usure générale des organes du véhicule et de procéder à un essai routier. Suite à cette expertise, ils seront à même de vous rendre un document incluant une estimation de la valeur de votre auto, ce qui pourra vous aider à rassurer les acheteurs potentiels.

Mettre son véhicule en vente

2ème étape, la mise en vente. Un point à ne pas négliger pour rapidement céder son véhicule.

Estimer le prix de vente

Il faut d’abord veiller à bien estimer le prix de vente, qui dépend de nombreux paramètres : modèle, âge du véhicule, kilométrage, état général, options et accessoires. Plusieurs journaux et sites spécialisés proposent une évaluation de votre véhicule, une côte argus gratuite ou à un prix modique, qui vous aidera à fixer un tarif et à convaincre les acquéreurs potentiels.

Annonces auto

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour diffuser votre annonce auto :
  • Mettre une affichette sur votre véhicule ou sur votre lieu de travail.
  • Diffuser une annonce sur des journaux et sites spécialisés : il existe de nombreux sites qui proposent de déposer gratuitement ou pour un prix raisonnable une annonce de vente pour votre auto. Prévoyez d’y placer de belles photos de votre véhicule, et de décrire de manière exhaustive les caractéristiques et options de celui-ci.

Le jour de la vente

Le grand jour est arrivé… Etes vous sûr de n’avoir rien oublié ? Vérifiez le rapidement grâce à cette checklist.

Documents à prévoir

Les documents à prévoir lors de la vente d’un véhicule d’occasion sont nombreux :
  • Certificat d’immatriculation (ex carte grise)
    Vous devez la barrer avec la mention « vendu le » ou « cédé le », suivi de la date et heure ainsi que votre signature (sur les cartes grises nouvelles générations, un coupon détachable est présent).
  • Certificat de cession
    C’est un formulaire à remplir en 3 exemplaires (un pour vous, un pour l’acheteur, le dernier devant être adressé à la Préfecture).
  • Certificat de situation adminsitrative
    Appelé autrefois certificat de non gage, il doit être daté de moins de 15 jours.
  • Contrôle technique
    Un Procès Verbal de Contrôle Technique de moins de 6 mois est obligatoire pour la vente de véhicule d’occasion de plus de 4 ans.
  • Documents d’entretien et de réparation
    Afin de rassurer l’acheteur, munissez vous de toutes les factures d’entretien et de réparation en votre possession, ainsi que du carnet d’entretien et de garantie. Prévoyez aussi le code d’activation de l’autoradio.

Essai du véhicule

Un essai routier est préférable et sera certainement demandé par l’acheteur potentiel.
Attention ! Lors de l’essai routier, ne confiez les clés du véhicule qu’une fois à l’intérieur de celui ci, et attendez de récupérer les clés avant de redescendre de l’auto.

Paiement

Privilégiez le chèque de banque lors de la transaction : c’est un chèque émis par un établissement bancaire à votre nom et qui vous assure le paiement (la somme a été bloquée sur le compte de l’acheteur par sa banque).
Attention ! Les arnaques au chèque de banque existent. Il faut toujours vérifier l'authenticité du chèque en se procurant le numéro de l'agence bancaire directement dans les Pages Jaunes pour les appeler.

Vice caché ou véhicule accidenté

Votre véhicule a un défaut ? Vous pouvez être tenté de le dissimuler à l’acheteur, mais cela risquerait de vous retomber dessus rapidement… Prévenez par oral et par écrit l’acheteur de tout défaut ou anomalie. Vous éviterez ainsi les recours de l’acheteur pour vice caché. De même si votre véhicule a été accidenté, vous êtes tenu d’informer l’acquéreur : sa dissimulation constitue un délit de tromperie selon l’article L.231.1 du Code de La Consommation.

Après la vente

Votre véhicule est enfin vendu ! Il ne vous reste maintenant que deux formalités :
  • Avertir votre assurance de la vente du véhicule.
  • Envoyer dans les 15 jours le 2ème exemplaire de la déclaration de cession du véhicule à la Préfecture de Police.

Quelques articles qui pourraient vous intéresser

Vous souhaitez écrire un article dans cette catégorie, contactez-nous.

Contenu protégé par CopyScape